Qui est admissible à une AVE pour le Canada ?

Publié: Nov 19, 2018 | Mots clés: Conditions d'entrée au Canada, Admissibilité Canada AVE

Introduction

Êtes-vous admissible à une AVE pour le Canada ? Une AVE, ou autorisation de voyage électronique, est un outil fréquemment employé par les voyageurs admissibles pour visiter le Canada. Cependant, tout le monde n’est pas admissible. Poursuivez votre lecture pour savoir si vous êtes admissible à une AVE pour le Canada et en savoir plus sur les autres documents de voyage que vous pouvez utiliser.

Exigences d’admissibilité

Seuls certains voyageurs peuvent prétendre à une AVE pour le Canada. Selon votre nationalité, vous pourriez ne pas être admissible, ou ne pas nécessiter d’AVE pour voyager au Canada.

Si vous êtes ressortissant des États-Unis, vous n’avez pas besoin d’AVE. Vous n’avez pas non plus besoin de visa. Il vous suffit d’être titulaire d’un passeport pour entrer au Canada, à condition que la sécurité frontalière vous y autorise.

Si vous êtes ressortissant d’un pays dispensé de l’obligation de visa au Canada, vous êtes admissible à une AVE et vous devrez avoir obtenu cette autorisation pour vous rendre dans le pays. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous la liste de pays admissibles :

  • Andorre
  • Anguilla
  • Antigua et Barbuda
  • Australie
  • Autriche
  • Bahamas
  • Barbade
  • Belgique
  • Bermudes
  • Îles Vierges britanniques
  • Brunei
  • Îles Caïmanes
  • Chili
  • Croatie
  • Chypre
  • République tchèque
  • Danemark
  • Estonie
  • Îles Malouines
  • Finlande
  • France
  • Allemagne
  • Gibraltar
  • Grèce
  • Saint-Siège
  • Hong Kong
  • Hongrie
  • Islande
  • Irlande
  • Israël
  • Italie
  • Japon
  • Corée (République de)
  • Lettonie
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • Mexique
  • Monaco
  • Montserrat
  • Pays-Bas
  • Nouvelle-Zélande
  • Norvège
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Pitcairn
  • Pologne
  • Portugal
  • Sainte-Hélène
  • Samoa
  • Saint-Marin
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Iles Salomon
  • Espagne
  • Suède
  • Suisse
  • Taiwan
  • Royaume-Uni

Raisons qui pourraient vous empêcher de demander l’AVE

Si vous êtes ressortissant d’un pays non dispensé de l’obligation de visa, vous ne pouvez pas demander d’AVE. Cela s’applique également aux réfugiés ressortissants de pays figurant sur la liste de pays au visa obligatoire. Une AVE ne permet pas aux apatrides de voyager au Canada. Si vous êtes apatride, vous devrez obtenir un visa.

Si vous êtes résident permanent au Canada, vous n’avez pas besoin d’AVE. Vous devrez disposer d’un titre de voyage pour résident permanent afin de vous rendre au Canada. Les personnes titulaires d’une double nationalité, dont la nationalité canadienne, doivent utiliser leur passeport canadien, et n’ont évidemment pas besoin de visa ou d’AVE.

Raisons pour lesquelles votre demande pourrait être rejetée

Même si vous êtes admissible, cela ne vous assure pas de recevoir une AVE. Plusieurs raisons pourraient intervenir dans le refus de votre demande.

En premier lieu, votre demande peut être rejetée si vous êtes l’auteur de graves violations des droits de l’homme ou êtes lié à un groupe qui en a commis.

En deuxième lieu, votre demande peut être rejetée si vous avez été reconnu coupable d’un crime. Cela comprend les crimes évidents tels que les homicides et autres graves infractions pénales, mais sachez également que vous pourriez essuyer un refus si vous avez déjà conduit sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue.

En troisième lieu, certaines maladies pourraient vous empêcher d’entrer sur le sol canadien. La demande d’AVE comprend de nombreuses questions relatives à la santé, notamment à votre exposition à la tuberculose.

Enfin, votre demande peut être rejetée si vous avez déjà été expulsé, ou si vous avez dépassé le délai de validité d’un visa. Si vous avez été expulsé du Canada ou que vous avez dépassé un délai de séjour au titre d’un visa ou d’une autre AVE, vous serez très probablement empêché de retourner sur le territoire. Selon le pays et la situation, vous pourriez vous apercevoir que votre demande a été rejetée en raison d’un séjour supérieur au nombre de jours autorisé ou d’une précédente expulsion par les autorités d’un autre pays.

Que faire si je ne suis pas admissible à l’AVE pour le Canada ?

Si vous n’êtes pas admissible, vous pourriez toutefois bénéficier d’un visa ou d’un autre type de document de voyage. La plupart des personnes inadmissibles à une AVE devront obtenir un visa. Les résidents permanents au Canada doivent disposer d’un titre de voyage pour résident permanent (TVRP). Si vous n’êtes pas admissible à une AVE, à un visa ou à un TVRP, vous pourriez ne pas être éligible du tout à l’entrée au Canada.

Heureusement, vous n’êtes pas sans recours en cas de refus de votre AVE. Si vous croyez que le refus était une erreur, vous pouvez toujours faire appel. Vous devez soumettre une requête auprès de la Cour fédérale du Canada pour que votre demande soit réexaminée. Pour ce faire, vous devez demander les services d’un avocat qui demandera lui-même un examen judiciaire pour votre compte. Nous vous déconseillons de soumettre une nouvelle demande sans faire appel, étant donné que l’origine du refus sera encore applicable.

Autres manières de se rendre au Canada

Évidemment, l’AVE n’est pas le seul moyen d’entrer au Canada. Si vous n’êtes pas admissible à une AVE, vous pouvez très probablement demander d’autres types de document de voyage. En voici quelques exemples :

  • Visa touristique Les citoyens de pays non dispensés de l’obligation de visa peuvent demander un visa touristique. Cependant, la procédure est plus coûteuse et plus longue que pour l’AVE. Cette option a toutefois l’avantage de fournir une autorisation de voyage deux fois plus longue.
  • Visa de travail Les personnes bénéficiant d’une exemption de visa ne peuvent l’utiliser qu’à des fins touristiques, et non pour travailler ou étudier au Canada. Si vous souhaitez travailler au Canada, vous ne devez pas demander d’AVE, qui ne vous autorise pas à occuper un poste au Canada. Vous devez demander un visa de travail.
  • Visa d’études L’AVE ne vous autorise pas non plus à étudier au Canada. Si vous souhaitez suivre des études au Canada, vous devez demander un visa d’études.
  • Visa d’affaires Si vous prévoyez un voyage au Canada à des fins professionnelles, vous devrez obtenir un visa d’affaires. Celui-ci diffère du visa de travail, car il ne vous permet pas de travailler au Canada, seulement de mener des affaires dans le pays.
  • Visa de transit Si vous ne faites que passer par le Canada, un visa de transit plutôt qu’un visa touristique vous suffira.
  • Carte de résident permanent Si vous êtes résident permanent au Canada, vous êtes certainement titulaire d’un TVRP. Vous ne pouvez pas obtenir d’AVE parallèlement à ce document, car vous n’en avez tout simplement pas besoin.

Conclusion

Selon votre nationalité et votre situation, vous pourriez ne pas être admissible à une AVE. Bien que certains ne soient pas admissibles à une AVE, vous pourrez très probablement trouver un autre moyen d’entrer au Canada. Consultez le site web de l’immigration canadienne pour plus d’informations sur l’admissibilité et les procédures de demande.

Obtenir l’autorisation de voyage qu’il faut pour se rendre au Canada.

Si vous êtes titulaire d’un passeport délivré par un pays dont les citoyens sont admissibles à l’AVE, tel que la France, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Danemark, la Suède ou la Norvège, ou nombre d’autres pays figurant sur la liste, vous devrez avoir une AVE approuvée pour aller au Canada à des fins de tourisme, d’affaires ou pour recevoir des soins médicaux. Commencez votre demande ou lisez les exigences à respecter pour obtenir une AVE afin d’en savoir plus sur cette autorisation de voyage.

Présenter une demande d’AVE pour le Canada

Partager

Facebook Twitter Youtube

Faire une demande d'eTA

L'eTA est une autorisation de voyage requise pour les voyageurs visitant le Canada pour le tourisme, les affaires ou le transit.

Faire une demande d'eTA

Tweets