Voyager au Canada avec une AVE

Publié: Apr 23, 2020 | Mots clés: Traitement de l'AVE Canada, Conditions d'entrée au Canada, Annuler la demande l'AVE

Introduction

L’AVE est un document pratique permettant aux personnes admissibles de se rendre au Canada sans avoir besoin d’un visa. Les visas et permis de séjour temporaires sont également des autorisations de voyage, mais ils impliquent tous deux des délais de traitement plus longs et des frais plus élevés.

À quoi sert une AVE ?

L’AVE permet aux voyageurs admissibles d’effectuer facilement des séjours de tourisme, d’affaires ou de transit au Canada d’une durée maximale de 180 jours (six mois). Valide pour une durée de cinq ans ou jusqu’à la date d’expiration du passeport, le premier prévalant, une même AVE peut être utilisée pour entrer à plusieurs reprises sur le territoire.

Quand faire sa demande d’AVE ?

Il est obligatoire d’obtenir une AVE avant d’embarquer dans un avion à destination du Canada. Toutefois, ce document n’est pas nécessaire en cas de voyage par voie de terre ou de mer. Il est conseillé d’effectuer la demande en ligne plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant le départ. Vous aurez également besoin de présenter un passeport en cours de validité pour entrer au Canada.

La procédure de demande d’AVE prend une dizaine de minutes. Le formulaire contient des questions concernant le demandeur (passeport, coordonnées, emploi, voyage) ainsi que sur ses antécédents criminels, médicaux et migratoires.

Que se passe-t-il après la transmission de la demande ?

Les demandes d’AVE pour le Canada sont généralement traitées en quelques minutes. Si vous ne recevez aucune notification dans les 24 heures qui suivent l’envoi du formulaire, pensez à vérifier le statut de votre AVE en ligne. Vous pouvez également contacter le ministère Immigration, Réfugiés et Citoyenneté du Canada (IRCC) pour vérifier l’état de votre dossier et vous assurer que l’adresse électronique renseignée est correcte.

Comment mon AVE sera-t-elle vérifiée avant mon départ ?

Les voyageurs disposant d’une AVE valide pour le Canada n’ont pas besoin d’imprimer de justificatif ni de réaliser de capture d’écran. En effet, une fois approuvée, l’autorisation de voyage est automatiquement associée au passeport du demandeur. L’IRCC recommande toutefois de conserver une copie personnelle du document. Votre AVE peut être vérifiée de deux manières avant votre arrivée au Canada.

Par la compagnie aérienne et le site de réservation – les compagnies aériennes et les sites de réservation en ligne peuvent vérifier le statut de votre AVE avant de vous délivrer votre carte d’embarquement. Ces sites disposent en effet d’une section demandant aux voyageurs de renseigner le numéro de leur AVE avant de procéder à l’enregistrement. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir cette information, vous ne pourrez pas vous enregistrer en ligne.

Enregistrement à l’aéroport – les compagnies aériennes et les agents de l’aéroport entreront vos informations dans le système API (le système d’information préalable sur les passagers) afin de vérifier que vous disposez bien d’une autorisation de voyage pour le Canada. Vous ne pourrez pas embarquer à bord de votre avion sans une AVE valide.

Comment se passe l’arrivée au Canada ?

Nous expliquons ci-dessous les trois contrôles de sécurité que vous rencontrerez à votre arrivée au Canada.

Déclaration douanière (E311)

Préparez et remplissez la Carte de déclaration douanière E311, que vous devrez présenter avec votre passeport à votre entrée sur le territoire. Elle vous sera remise pendant votre vol ou à votre arrivée au terminal. Pour accélérer les formalités d’entrée, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a développé une application permettant aux voyageurs de créer des formulaires de déclarations douanières numériques directement sur leur appareil mobile pouvant être utilisée dans les aéroports dotés de bornes d’inspection primaire en libre-service.

Inspection primaire de l’ASFC

Postes d’inspection primaire opérés par l’ASFC – Votre passeport sera scanné par les agents de l’ASFC aux postes d’inspection primaire. Ils peuvent être amenés à vous poser des questions quant au but de votre visite, vous demander si vous transportez des biens de valeur et, le cas échéant, vous interroger sur les destinataires de ces biens. Ils peuvent également vous prendre en photo et relever vos empreintes digitales. Un tampon indiquant la date à laquelle vous devrez avoir quitté le Canada peut être apposé sur votre passeport.

Bornes d’inspection primaire en libre-service – Les bornes d’inspection primaire permettent aux voyageurs de scanner leur passeport, puis soit de présenter leur Carte de déclaration douanière E311, soit de scanner le code QR de leur déclaration à partir de leur application mobile. Une photo de vous sera également prise.

Récupération des bagages et inspection secondaire de l’ASFC

Après avoir passé la douane, vous entrerez dans la zone de retrait des bagages de l’aéroport. Vous pourrez y récupérer vos bagages et, le cas échéant, payer les droits de douane ou taxes sur les marchandises que vous importez au Canada. Les agents de l’ASFC vous demanderont d’apporter la preuve que vous vous êtes acquitté(e) des droits de douane ou taxes dues avant de vous permettre de quitter la zone de retrait des bagages. Certains voyageurs pourront avoir besoin de présenter à nouveau leur Carte de déclaration douanière E311.

Si un contrôle supplémentaire est nécessaire dans le cadre des procédures de sécurité, vous serez conduit dans une zone d’inspection secondaire. L’ASFC y vérifiera vos bagages et vous interrogera probablement sur votre séjour au Canada ou sur les marchandises que vous transportez.

Comment prolonger mon séjour au Canada ?

Si vous souhaitez rester au Canada au-delà de la période autorisée lors de votre arrivée, vous devez demander à modifier votre statut.

Comment se déroule le départ du Canada ?

Selon l’aéroport depuis lequel vous quittez le pays, il se peut que vous ne soyez pas tenu(e) de passer par la douane. En effet, l’IRCC enregistre et surveille de manière numérique les mouvements des voyageurs à l’entrée et à la sortie du territoire, ce qui évite parfois les procédures douanières. Le passeport des visiteurs peut-être de nouveau estampillé lorsqu’ils quittent le Canada, mais ce n’est généralement pas le cas.

Obtenir l’autorisation de voyage qu’il faut pour se rendre au Canada.

Si vous êtes titulaire d’un passeport délivré par un pays dont les citoyens sont admissibles à l’AVE, tel que la France, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Danemark, la Suède ou la Norvège, ou nombre d’autres pays figurant sur la liste, vous devrez avoir une AVE approuvée pour aller au Canada à des fins de tourisme, d’affaires ou pour recevoir des soins médicaux. Commencez votre demande ou lisez les exigences à respecter pour obtenir une AVE afin d’en savoir plus sur cette autorisation de voyage.

Présenter une demande d’AVE pour le Canada